Cloches – Bex (CH-VD) temple réformé

Ce clocher typique de la vallée du Rhône héberge 4 cloches, toutes historiques, dont un ré# 3 de près de 3 tonnes

Bex clocher vignes

Une petite église catholique dédiée à Saint Clément, telles sont les premières mentions d’une église à Bex en 1193. Un temple protestant est bâti au même emplacement en 1528, suite à l’invasion bernoise et à l’instauration de la Réforme. Après l’incendie de 1813, ce temple est reconstruit sur des plans d’Henri Perregaux, architecte lausannois à qui on doit la touche néoclassique de l’édifice. Le chœur semi-circulaire, une rareté pour la région et pour l’époque, était le souhait des autorités municipales depuis la fin du XVIIIe siècle. Ne subsiste donc du premier temple que le clocher. Inscrite comme bien culturel suisse d’importance nationale, cette robuste tour à la flèche octogonale en pierre semble avoir été dessinée par Jean Vaulet-Dunoyer, auteur de tout une série d’ouvrages semblables dans la région du Vieux-Chablais et du Bas-Valais. Le clocher a connu plusieurs restaurations, dont l’une en 1947 à la suite d’un tremblement de terre qui a nécessité le remplacement du porche et de la porte, de même que la mise à jour des enduits de la voûte. Depuis la fin du XVIIe siècle, la tour abrite les archives communales, comme c’est le cas dans plusieurs communes de la région.

La sonnerie du temple de Bex est intéressante à plus d’un titre. D’abord, nous avons affaire à 4 cloches, toutes historiques et toutes représentatives de l’art campanaire de leur époque. Deux d’entre elles sont même antérieures à la Réforme. La plus grande de ces demoiselles de bronze est en profil inhabituellement lourd. Pensez donc : un ré# 3 de près de 3 tonnes ! Des inscriptions latines nous apprennent que son nom est Claire et qu’elle est dédiée à La Vierge Marie et à St Clément, autrefois patron de l’église. Comme beaucoup de cloches de l’époque gothique et même gothique tardive, les cloches no 1 (1513) et 3 (XVe siècle) ne sont pas signées. Leurs sœurs baroques sont plus bavardes sur leurs origines : la cloche no 2 porte un tampon avec les initiales ME pour Martin Emery (plus d’infos au sujet de cette famille de fondeurs dans cet article au sujet de la sonnerie de Ballens). Quant à la cloche no4, elle est l’œuvre de Louis Léonard. Ce saintier mortuacien de la seconde moitié du XVIIIe qui ne s’est pas contenté de travailler dans sa seule région comtoise. Outre les cloches toujours existantes à Valoreille, Vauclusotte et Vuillecin, des cloches de Léonard se trouvent actuellement à Manigod et à Taninges en Haute-Savoie. L’ancien bourdon « Salésienne » de l’église Notre-Dame de Liesse à Annecy aurait également été coulé par notre saintier en 1768. D’un poids de 11’380 livres, cette cloche a été refondue en 1878 par Georges et Francisque Paccard. Louis Léonard est également mentionné en Valais avec 2 cloches à Nax. La légende raconte qu’une des cloches de Bex serait partie pour Gryon après la séparation des deux paroisses vers 1540.

– Cloche 1, « Claire », note ré#3, coulée en 1513
– Cloche 2, note fa# 3, coulée en 1641 par Martin Emery aîné de Genève
– Cloche 3, note la#3, coulée au XVe siècle
– Cloche 4, note do#4, coulée en 1775 par Léonard Louis de Morteau

(la3 = 435Hz, déviation en 1/100 de 1/2 ton)

Octave inf Prime Tierce min Quinte Octave sup
Cl1 ré#3 13.50 -107.94 24.48 99.04 52.16
Cl2 fa#3 -27.62 -27.62 3.98 -3.37 10.43
Cl3 la#3 -72.36 -52.89 9.24 -3.81 30.29
Cl4 do#4 6.10 213.50 32.20 98.01 -27.27

Mes plus vifs remerciements à la commune de Bex pour son aimable autorisation. Merci également aux sympathiques agents de police qui nous ont accueillis et remis les clés à l’occasion de notre visite. Etaient présents lors de cette intéressante étape campanaire : Antoine « Les Cloches Savoyardes », carillonneur à Taninges et à Saint-Maurice ; Dominique « Valdom 68 », responsable technique des clochers de Val-de-Travers ; Guilhem Lavignotte, organiste titulaire d’Yverdon-les-Bains ; Pascal Krafft, expert-campanologue à Saint-Louis. Merci à tous pour leur précieuse collaboration et les sympathiques échanges.

Sources :
Inventaire réalisé par Matthias Walter, président de la GCCS et expert-campanologue à Berne
Relevé des inscriptions de la grande cloche placardé dans le temple
https://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_de_Bex
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Notre-Dame-de-Liesse_d’Annecy
https://cloches74.com/
http://www.gryon.ch/xml_1/internet/fr/application/d401/d404/f476.cfm

Crédit photos (autres que les sources mentionnées plus haut)
www.rapazfreres.ch
www.mandementdebex.ch

A consulter
http://www.bex.ch/
http://lesavancons.eerv.ch/
https://www.youtube.com/user/valdom68

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *