Cloches – Soleure (CH-SO) cathédrale St Urs et St Victor

P1040577
« 2 de 12 »

La cathédrale Saint Ours et Saint Victor de Soleure fut édifiée de 1762 à 1773. Ce chef-d’œuvre d’architecture classique a été élevé sur les plans de Gaetano Matteo Pisoni, et achevé sous la direction de son neveu Paolo Antonio Pisoni. La montée au parvis est flanquée des fontaines représentant Moïse et Gédéon. Dans le chœur de cette cathédrale en «marbre de Soleure» (pierre calcaire du Jura) se dresse l’imposant maître-autel en forme de sarcophage de Carlo Luca Pozzi. La sacristie côté nord abrite le trésor du dôme avec, entre autres, le sacramentaire de Hornbach. La chaire monumentale en marbres multicolores fut réalisée par le marbrier veveysan Jean-François Doret. Le Grand Orgue est l’oeuvre de Viktor-Ferdinand et Karl-Josef-Maria Bossard. L’orgue de chœur porte la marque de Karl-Joseph-Maria Bossard. Suite à un incendie d’origine criminelle le 4 janvier 2011, la cathédrale St-Ours à Soleure et son autel furent une nouvelle fois consacrés le 30 septembre 2012, jour de la fête de St-Ours.

Le clocher à bulbe cuivré, haut de 66m, héberge une sonnerie de 11 cloches à la volée, dont 9 sont encore d’origine. La cloche 10, conservée, est aujourd’hui muette. Notons également la présence sur la terrasse supérieure – jadis terrasse du guetteur – de 2 cloches d’alarme, elles aussi baroques, actuellement inusitées. Lorsqu’il s’agit d’attribuer le mandat de la fonte des cloches, à la famille soleuroise des Kaiser furent d’abord préférés les services de fondeurs lorrains, jouissant alors d’une réputation d’excellence. C’est in extremis que le fondeur local réussit à décrocher le contrat. Il s’agit de l’œuvre la plus importante et la plus aboutie de la dynastie des Kaiser, active du XVIIe au XIXe siècle. En 2014, cette sonnerie historique à la valeur inestimable s’est vue équipée de nouveaux battants à chasse courte. Equipées depuis leur électrification de jougs métalliques, les cloches 1 et 9 se balancent depuis peu sous de beaux moutons en chêne.

P1050254

– Cloche 1, note lab2 +2, « Grosse oder Angst- und Sturmglocke », poids 4075 kg, coulée en 1766 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 2, note sib2 -4, « Grosse Predigtglocke », poids 2764 kg, coulée en 1766 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 3, note do3 -3, « Kleine Predigt- und Stundglocke », poids 1942 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 4, note réb3 -2, « Wochensegen-Präsenz- oder St. Anna-Glocke », poids 1560 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 5, note mib3 -8, « Englische Gruss- oder Wandlungsglocke », poids 1055 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 6, note fa3 -4, « Rosenkranzglocke », poids 756 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 7, note sol3 -8, « End- oder Kinderlehrglocke », poids 528 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 8, note lab3 +6, « Sebastians- und Spendglocke », poids 436 kg, coulée en 1768 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 9, note do4 +4, « Grosse Vesperglocke », poids 212 kg, coulée en 1768 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 10, note mib4 +1, « Kleine Vesperglocke », poids 112 kg, coulée en 1930 par Rüetschi d’Aarau
– Cloche 11, note lab4, +3, « Messglöcklein », poids 51,5 kg, coulée en 1930 par Rüetschi d’Aarau

Analyse (la3 = 435Hz, déviation en 1/16e de 1/2 ton)

Octave inf Prime Tierce min Quinte Octave sup
Cloche 1 lab1 -4 lab2 +6 si2 -1 mib3 +10 lab3 +2
Cloche 2 sib1 -10 sib2 +2 réb3 -5 fa3 +5 sib3 -4
Cloche 3 do2 -5 do3 -1 mib3 -4 sol3 +6 do4 -3
Cloche 4 réb2 -6 réb3 +4 mi3 -4 lab3 +6 réb4 -2
Cloche 5 mib2 -14 mib3 -10 solb3 -11 sib3 -5 mib4 -8
Cloche 6 fa2 -9 fa3 -3 lab3 -7 do4 +2 fa4 -4
Cloche 7 sol2 -13 sol3 -6. sib3 -10 ré4 -7 sol4 -8
Cloche 8 lab2 +4 lab3 +7 si3 +5 mib4 +12 lab4 +6
Cloche 9 do3 +3 do4 -1 mib4 +1 sol4 -8 do5 +4
Cloche 10 mib3 -8 mib4 -1 solb4 +4 sib4 -13 mib5 +1
Cloche 11 lab3 -9 lab4 -2 si4 +5 do5 -17 lab5 +3

Mes plus vifs remerciements à Matthias Walter, expert-campanologue, pour m’avoir invité à assister à la remise en service de cette magnifique sonnerie. Remerciements également à Christian Thesen et à Branko Strbac de la maison Ruetschi pour leur aimable accueil.

Sources et liens
http://www.solothurn-city.ch/fr/decouvertes/villes-et-patrimoine/cathedrale-st-ours.5144.html
http://www.cath.ch/detail/soleure-nouvelle-cons%C3%A9cration-de-la-cath%C3%A9drale-st-ours
http://www3.orgues-et-vitraux.ch/default.asp/2-0-1911-11-6-1/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Saint-Ours_et_Saint-Victor
http://de.wikipedia.org/wiki/St._Ursenkathedrale
http://www.bistum-basel.ch/de/Bistum/Kathedrale/Kathedrale-St-Urs-und-Viktor-Solothurn.html
http://www.srf.ch/radio-srf-musikwelle/glocken-der-heimat/solothurn-kathedrale-st-ursen
http://www.guk.ch/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *