Cloches – Paris (F-75) église St Sulpice

DSC06960

120m de longueur, 57m de largeur, 30m de hauteur sous la voûte centrale, 70m de hauteur avec ses tours; St Sulpice n’est autre que la deuxième plus grande église parisienne après la cathédrale Notre-Dame. Édifié à l’emplacement d’un ancien sanctuaire gothique, lui-même remplaçant une antique chapelle, ce vaste édifice néo-classique, dont la construction s’étala sur de longues années, vit sa première pierre posée par la reine Anne d’Autriche en 1655. Si le chœur fut achevé et béni en 1673, ce n’est qu’en 1777 que les tours prirent leur aspect actuel. Les travaux se terminèrent véritablement en 1870, mais un an plus tard, des obus prussiens endommagèrent la tour nord. Quant au fronton original, il fut détruit par la foudre. Loin de ce passé tourmenté, l’église St Sulpice est aujourd’hui principalement renommée pour son magnifique orgue Cavaillé-Coll, le plus grand instrument jamais réalisé par le facteur français (102 jeux).

DSC06922 DSC06927 DSC06928 DSC06930DSC06955 DSC06957

Seule la tour nord renferme des cloches… mais quelles cloches ! La 3e plus grande sonnerie de Paris, après Notre-Dame et le Sacré-Coeur, se compose de 4 bourdons et d’une cloche en octave 3 décrite comme non accordée avec le reste de l’ensemble. La sonnerie a été réalisées en 2 coulées successives. Les cloches 3 et 4, datées de 1828, sont l’œuvre de la maison parisienne Osmond, jadis située au 187 de la rue St Martin. Elles portent la signature « Osmond fondeur du roi m’a faite à Paris ». Les cloches 1, 2 et 5, réalisées 4 ans plus tôt, sont le fruit du travail conjoint d’Osmond, Dubois, Barrard, originaire de Champigneulles (54) et Morlet de Vesly-en-Vexin (27). Les notes faussées du motif ont donné lieu à différentes interprétations. On peut toutefois se risquer à affirmer qu’Osmond a voulu, avec ses 4 grandes cloches, réaliser un motif de type Regina Caeli, très répandu à Paris.

-Cloche 1, Thérèse, note fa#2 +38/100, diamètre 208cm, poids environ 6’000kg, coulée en 1824 par Osmond, Dubois, Barrard et Morlet
-Cloche 2, Caroline, note sol#2 -15/100, diamètre 188cm, poids environ 3’900kg, coulée en 1824 par Osmond, Dubois, Barrard et Morlet
-Cloche 3, Louise, note la#2 +70/100, diamètre 168cm, poids environ 2’780kg, coulée en 1828 par Osmond
-Cloche 4, Marie, note si2 +69/100, diamètre 158cm, poids environ 2’300kg, coulée en 1828 par Osmond
-Cloche 5, Henriette-Louise, note mi3 +40/100, diamètre 116cm, poids environ 900kg, coulée en 1824 par Osmond, Dubois, Barrard et Morlet

DSC06941 DSC06942 DSC06944 DSC06945 DSC06946 DSC06949 DSC06952 DSC06953

Impressionnant est également le magnifique beffroi de bois, entièrement chevillé, sur 3 niveaux. Des encoches au niveau supérieur témoignent du fait que la sonnerie était bien plus imposante avant la Révolution. Il est d’ailleurs fait mention, dans la documentation officielle de l’église, que Louis et Charles Gaudiveau coulèrent 8 cloches en 1781. 5 furent cassées en 1791, alors que les 3 autres furent disséminées dans différents endroits de Paris. Si on remonte plus loin encore dans le temps, on apprend que le clocher de l’ancienne église hébergeait des cloches de Jean-Jacques Delaistre, coulées en 1601, et de Florentin Le Gay, datées de 1692. Ces cloches ne nous sont évidemment pas parvenues.

DSC06932 DSC06933 DSC06934 DSC06935 DSC06936 DSC06938 DSC06939 DSC06937

Grâce à l’aimable autorisation du Père Jean-Loup Lacroix, j’ai eu le privilège de me rendre 2 fois dans les tours de St Sulpice. Mes plus vifs remerciements vont d’abord – pour ma visite de 2013 – à M. Olivier Comby, secrétaire, et à M. Dominique Vu, sacristain depuis plus de 20 ans. Le 15 mai 2015, j’ai été accueilli tout aussi chaleureusement par Mme Lucile Villey, Mme Danielle Randria et M. Marc Berté, tous guides bénévoles, ainsi que M. Didier Mahieux, sacristain.

Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Sulpice_de_Paris
http://tchorski.morkitu.org/
http://www.anazarian.net/saintiers.html
« Les cloches de Saint-Sulpice », document remis par la Paroisse
Diverses notices et collections privées

Liens
http://www.paroisse-saint-sulpice-paris.org/
http://www.paris.catholique.fr/
http://www.parisinfo.com/
http://www.paris.fr/

Merci également de visiter les pages de mes amis campanaires qui ont rendu ce reportage possible
-Antoine, carillonneur à Taninges http://cloches74.com/
-Dominique, responsable technique des clochers de Val-de-Travers https://www.youtube.com/user/valdom68
-Mehdi, passionné comtois http://clochescomtoises.com/
-Philippe, grand connaisseur des cloches de la cathédrale de Sens https://www.youtube.com/user/senonais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *