Cloches – Marlens (F-74) église St Victor et St Ours

P1020951

La première église de Marlens semble avoir été construite en des temps très reculés. La première mention écrite nous ramène en 866, date à laquelle Lothaire fait cadeau à son épouse de sa « villa de Marlens » avec ses dépendances et ses églises. Si l’édifice actuel, de style néogothique, date seulement de 1869, l’imposant clocher à la section rectangulaire possède encore sa base du 12e siècle, qui formait le chœur de l’ancienne église. On y distingue toujours la voûte en berceau brisé. Cette église, tour à tour incendiée, réparée, transformée et surélevée, tombe finalement sous les pioches des démolisseurs en 1867. Différents éléments, comme sa clé de voûte ou l’encadrement de l’ancienne porte latérale, ont été conservés. Le clocher, nivelé à la Révolution, prend son aspect actuel en 1832.

On ne sait pas de quand datent les premières cloches de Marlens. Le dépliant de 4 pages, gracieusement mis à disposition de tout visiteur, mentionne que 2 nouvelles cloches sont fondues en 1612. Elles sont confisquées par les Révolutionnaires en 1794. Installée en 1806, la nouvelle cloche fêle en 1825 déjà. Deux remplaçantes arrivent en 1831, la plus grande existe toujours. L’horloge, livrée en 1863, est changée en 1925. En 1954 les établissements Paccard refont la petite cloche, car fêlée à son tour. La volée est électrifiée en 1957, alors que le mécanisme d’horlogerie (cadrans et tintements) est remplacé par de l’électronique en 1987. Si la grande cloche est ornée des motifs habituels pour son époque, la petite offre un étonnant résumé du dogme de l’Immaculée Conception. Coulée en 1954, elle commémore d’ailleurs les 100 ans de la bulle « Ineffabilis Deus » de Pie IX, par ses textes, mais aussi par son iconographie : on y trouve en effet le Sacré-Cœur de Marie,  la colombe, le poisson, une harpe, une ancre, l’agneau et le lys.

Solos des 2 cloches

– Cloche 1, note fa3, diamètre 112.5cm, poids environ 950 kilos, coulée en 1831 par Claude Paccard à Quintal.
– Cloche 2, « Maria Theresia », note la3, diamètre 90cm, poids 450kg, coulée en 1954 par la fonderie Paccard à Annecy-le-Vieux.

Analyse Marlens

P1020989

La grande cloche

P1020984 P1020965 P1020958

cloche 2

La petite cloche

P1020976 Clipboard01 P1020981 P1020979 P1020982

bénédiction cloche 2

Images d’archives : montée de la petite cloche en 1954.
Ci-dessous, diverses vues de l’église St Ours et St Victor

P1020952 P1060208 P1020999 P1020998 P1020957

Remerciements à :
– Nicolas Blanchard, maire de la commune de Marlens.
– Louis Chappelet, sacristain de l’église St Victor et St Ours.
– Antoine, carillonneur à Taninges, membre de la SFC, pour l’organisation de cet agréable week-end campanaire, mais aussi pour l’analyse sonore et les mensurations des cloches, ainsi que la mise à disposition de la vidéo et de certaines photos.
– Guilhem Lavignotte, organiste à Yverdon-les-Bains, pour les éclairages théologiques liées à la cloche 2.

Sources :
– « Histoires des églises de Marlens », dépliant en 4 pages.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pie_IX

Autres liens :
http://www.marlens.fr/
http://www.paccard.com/
http://cloches74.hautetfort.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *