Cloches – Bienne (CH-BE) église réformée St Paul

Bienne St Paul église

Photo par Wilhelm Tell, http://www.panoramio.com/user/4683941

Histoire récente, mais malgré tout mouvementée, que celle de l’église St Paul. Tout commence dans les années 1920, avec l’englobement des communes de Mâche (Mett en allemand) et Madretsch dans un Bienne alors en plein développement économique et démographique. On pense d’abord à édifier un simple centre paroissial. Mais l’idée d’une vraie église réussit finalement à s’imposer. L’éclatement de la Seconde Guerre retarde à peine le projet dessiné par l’architecte Leuenberger. Le 30 mars 1941 est inauguré l’édifice, dont les cloches ont été hissées quelques mois auparavant. Mais très vite, de grosses fissures apparaissent : sans doute en raison du contexte particulier de la guerre, les murs de la nef ont été conçus trop minces pour supporter la toiture, qui s’affaisse d’une bonne dizaine de centimètres. Malgré une réparation rapide, de nombreux fidèles, choqués, désertent le lieu de culte. C’est en 1956 que l’église St Paul prend l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui, avec l’agrandissement des locaux paroissiaux sur des plans de Werner Schindler.

Si les 5 cloches arborent chacune un verset de la Bible, ce sont avant tout les écussons sur leurs robes qui attirent le regard. On y reconnaît le drapeau suisse, les armoiries du canton de Berne et de la ville de Bienne, ainsi que les blasons des anciennes communes de Mâche et de Madretsch. L’ensemble, coulé par Ruetschi d’Aarau en 1940, égrène un motif Salve Regina complété en mi bémol 3.

-Cloche 1, « Madretsch », note mib3, diamètre environ 136cm, poids environ 1450kg
-Cloche 2, « Mett », note fa3, diamètre environ 120cm, poids environ 1000kg
-Cloche 3, « Schweiz », note sol3, diamètre environ 108cm, poids environ 730kg
-Cloche 4, « Bern », note sib3, diamètre environ 89cm, poids environ 420kg
-Cloche 5, « Biel », note do4, diamètre environ 80cm, poids environ 300kg

Un immense merci à Luc Ramoni, pasteur, pour son aimable autorisation et son chaleureux accueil, ainsi qu’à M. Christoph Bläsi, sacristain. Remerciements également à mes excellents camarades campanaires Pierrot, Mimine et Valdom pour leur indispensable collaboration et les savoureux échanges.

Crédit photos :
Eglise : http://www.panoramio.com/user/4683941
Cloches : Quasimodo

Sources :
« Der künstlerische Schmuck in Pauluskirche und Kirchgemeindehaus », édité par la paroisse
Archives de la fonderie Ruetschi
https://de.wikipedia.org/wiki/Biel/Bienne

A consulter :
https://www.biel-bienne.ch/
http://www.ref-bienne.ch/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *