Cloches – Soleure (CH-SO) cathédrale St Urs et St Victor

Soleure cathédrale vue sud
« 1 de 12 »

La cathédrale Saint Ours et Saint Victor de Soleure fut édifiée de 1762 à 1773. Ce chef-d’œuvre d’architecture classique a été élevé sur les plans de Gaetano Matteo Pisoni, et achevé sous la direction de son neveu Paolo Antonio Pisoni. La montée au parvis est flanquée des fontaines représentant Moïse et Gédéon. Dans le chœur de cette cathédrale en «marbre de Soleure» (pierre calcaire du Jura) se dresse l’imposant maître-autel en forme de sarcophage de Carlo Luca Pozzi. La sacristie côté nord abrite le trésor du dôme avec, entre autres, le sacramentaire de Hornbach. La chaire monumentale en marbres multicolores fut réalisée par le marbrier veveysan Jean-François Doret. Le Grand Orgue est l’oeuvre de Viktor-Ferdinand et Karl-Josef-Maria Bossard. L’orgue de chœur porte la marque de Karl-Joseph-Maria Bossard. Suite à un incendie d’origine criminelle le 4 janvier 2011, la cathédrale St-Ours à Soleure et son autel furent une nouvelle fois consacrés le 30 septembre 2012, jour de la fête de St-Ours.

Le clocher à bulbe cuivré, haut de 66m, héberge une sonnerie de 11 cloches à la volée, dont 9 sont encore d’origine. La cloche 10, conservée, est aujourd’hui muette. Notons également la présence sur la terrasse supérieure – jadis terrasse du guetteur – de 2 cloches d’alarme, elles aussi baroques, actuellement inusitées. Lorsqu’il s’agit d’attribuer le mandat de la fonte des cloches, à la famille soleuroise des Kaiser furent d’abord préférés les services de fondeurs lorrains, jouissant alors d’une réputation d’excellence. C’est in extremis que le fondeur local réussit à décrocher le contrat. Il s’agit de l’œuvre la plus importante et la plus aboutie de la dynastie des Kaiser, active du XVIIe au XIXe siècle. En 2014, cette sonnerie historique à la valeur inestimable s’est vue équipée de nouveaux battants à chasse courte. Equipées depuis leur électrification de jougs métalliques, les cloches 1 et 9 se balancent depuis peu sous de beaux moutons en chêne.

P1050254

– Cloche 1, note lab2 +2, « Grosse oder Angst- und Sturmglocke », poids 4075 kg, coulée en 1766 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 2, note sib2 -4, « Grosse Predigtglocke », poids 2764 kg, coulée en 1766 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 3, note do3 -3, « Kleine Predigt- und Stundglocke », poids 1942 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 4, note réb3 -2, « Wochensegen-Präsenz- oder St. Anna-Glocke », poids 1560 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 5, note mib3 -8, « Englische Gruss- oder Wandlungsglocke », poids 1055 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 6, note fa3 -4, « Rosenkranzglocke », poids 756 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 7, note sol3 -8, « End- oder Kinderlehrglocke », poids 528 kg, coulée en 1767 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 8, note lab3 +6, « Sebastians- und Spendglocke », poids 436 kg, coulée en 1768 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 9, note do4 +4, « Grosse Vesperglocke », poids 212 kg, coulée en 1768 par Jost & Josef Kaiser de Soleure
– Cloche 10, note mib4 +1, « Kleine Vesperglocke », poids 112 kg, coulée en 1930 par Rüetschi d’Aarau
– Cloche 11, note lab4, +3, « Messglöcklein », poids 51,5 kg, coulée en 1930 par Rüetschi d’Aarau

Analyse (la3 = 435Hz, déviation en 1/16e de 1/2 ton)

Octave inf Prime Tierce min Quinte Octave sup
Cloche 1 lab1 -4 lab2 +6 si2 -1 mib3 +10 lab3 +2
Cloche 2 sib1 -10 sib2 +2 réb3 -5 fa3 +5 sib3 -4
Cloche 3 do2 -5 do3 -1 mib3 -4 sol3 +6 do4 -3
Cloche 4 réb2 -6 réb3 +4 mi3 -4 lab3 +6 réb4 -2
Cloche 5 mib2 -14 mib3 -10 solb3 -11 sib3 -5 mib4 -8
Cloche 6 fa2 -9 fa3 -3 lab3 -7 do4 +2 fa4 -4
Cloche 7 sol2 -13 sol3 -6. sib3 -10 ré4 -7 sol4 -8
Cloche 8 lab2 +4 lab3 +7 si3 +5 mib4 +12 lab4 +6
Cloche 9 do3 +3 do4 -1 mib4 +1 sol4 -8 do5 +4
Cloche 10 mib3 -8 mib4 -1 solb4 +4 sib4 -13 mib5 +1
Cloche 11 lab3 -9 lab4 -2 si4 +5 do5 -17 lab5 +3

Mes plus vifs remerciements à Matthias Walter, expert-campanologue, pour m’avoir invité à assister à la remise en service de cette magnifique sonnerie. Remerciements également à Christian Thesen et à Branko Strbac de la maison Ruetschi pour leur aimable accueil.

Sources et liens
http://www.solothurn-city.ch/fr/decouvertes/villes-et-patrimoine/cathedrale-st-ours.5144.html
http://www.cath.ch/detail/soleure-nouvelle-cons%C3%A9cration-de-la-cath%C3%A9drale-st-ours
http://www3.orgues-et-vitraux.ch/default.asp/2-0-1911-11-6-1/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Saint-Ours_et_Saint-Victor
http://de.wikipedia.org/wiki/St._Ursenkathedrale
http://www.bistum-basel.ch/de/Bistum/Kathedrale/Kathedrale-St-Urs-und-Viktor-Solothurn.html
http://www.srf.ch/radio-srf-musikwelle/glocken-der-heimat/solothurn-kathedrale-st-ursen
http://www.guk.ch/

Cloches/Glocken – Olten (SO) église St Martin – katholische Kirche St Martin

Olten église St Martin.JPG

Cet en 1908 que fut posée la 1ère pierre de l’actuelle église St Martin. Il n’agit ni plus ni moins que du 3e sanctuaire successif portant ce nom à Olten ! Mêlant élégamment néo-roman et néo-gothique, ce somptueux édifice sait appeler ses fidèles à des kilomètres à la ronde au moyen de son imposante sonnerie de 6 cloches réparties dans ses 2 tours.

Alors que le clocher de gauche abrite les 5 plus petites cloches ainsi que le mouvement d’horloge, la tour de droite héberge en son sommet l’imposant bourdon en lab2, pièce maîtresse de cette belle sonnerie Ruetschi, coulée en 1909, et assainie en 2004 (nouveau beffroi, nouveaux battants, pose de plaques isolantes anti-vibrations)

Olten église St Martin cloche 2.JPG

^ ^ la cloche 2

V V détails de la cloche 6

Olten église St Martin détails cloche 6.JPG

**********

Olten église St Martin bourdon anses.JPG

^ ^ le joug en fonte et les belles anses du bourdon

V V travaux d’assainissement : le nouveau beffroi repose sur des socles, isolé par des plaques de caoutchouc dur. La maçonnerie est ainsi gramdement épargnée par les vibrations

Olten église St Martin beffroi isolation.JPG

Mes plus vifs remerciements à M. Fredy Kammermannm, sacristain, pour son chaleureux accueil

Olten église St Martin profil.JPG

http://www.olten.ch/de/

http://www.pfarrei-st-martin-olten.ch

Cloches / Glocken – Granges / Grenchen (SO) St Eusebius

Granges St Eusebius.JPG

C’est entre 1807 et 1812 que fut édifiée la magnifique église néo-baroque St Eusebius de Granges, en remplacement d’un ancien sanctuaire gothique qui se dressait au même endroit. Classé monument historique depuis 1941, ce bel édifice a subi une importante rénovation entre 1973 et 1975.

Pas un centimètre carré de perdu dans ce clocher effilé ! Nous sommes ici en présence d’une des plus imposantes sonneries du canton de Soleure : 7 cloches en la2, toutes signées Ruetschi d’Aarau. Je vous offre ci-dessus un enregistrement extérieur de la sonnerie partielle pour la messe de samedi soir (cloches 5-4-3-2-1), ainsi que le plénum vu de l’intérieur (ci-dessous)

Cloche 1 (bourdon), note la2, poids 4’110kg, coulé en 1936
Cloche 2, do3, 2’150kg, 1890
Cloche 3, ré3, 1’645kg, 1936
Cloche 4, mi3, 1’100kg, 1890
Cloche 5, sol3, 650kg, 1890
Cloche 6, la3, 518kg, 1936
Cloche 7, do4, 282kg, 1936

(source : Glocken der Heimat, www.drs.ch)

Avant 1936, l’église ne possédait donc qu’une modeste sonnerie de 3 cloches en do3. On imagine aisément que l’arrivée en 1927 des 4 cloches en lab2 de l’église réformée, a dû motiver la paroisse catholique à prévoir un agrandissement de sa sonnerie. Les anciennes cloches aux motifs néo-gothiques côtoient donc aujourd’hui 4 jeunes soeurs à la robe plus dépouillée, pour le grand plaisir de nos yeux, et bien sûr de nos oreilles.

Granges St Eusebius bourdon.JPG

^ ^ Détail du bourdon, dit cloche du Christ-Roi, motif typique des années 30

V V La cloche 2 et ses motifs néo-gothiques.

Granges St Eusebius cloche 2 anses.JPG

**********

DSC04065.JPG

^ ^ La cloche 3 dite « Bruder Klaus » alias St Nicolas de Flue

V V La cloche 7, dite de l’Ange Gardien

DSC04067.JPG

**********

Granges St Eusebius horloge.JPG

^ ^ L’horloge mécanique

V V Diverses photos de l’intérieur de cette splendide église néo-baroque

Granges St Eusebius orgue.JPG
Granges St Eusebius chaire.JPG

DSC04055.JPG

Un immense merci à M. Roman Wermuth, secrétaire paroissial, et à M. Heinz Brotschi, sacristain.

Granges St Eusebius clocher.JPG

http://www.kathgrenchen.ch/
http://www.grenchen.ch/

Cloches/Glocken – Breitenbach (SO)

Breitenbach église.jpg

Curieux édifice que le clocher de l’église catholique de Breitenbach. Ce qu’on pourrait aisément comparer à une morille ou un totem en béton renferme une imposante sonnerie de 6 cloches, oeuvre de 3 fondeurs distincts.
Cloche 1 (5’157kg) par Eschmann (Rickenbach) en 1966
Cloches 2-3-4 par Ruetschi (Aarau) en 1933
Cloches 5-6 par Kaiser (Soleure) en 1836
Lab2 do3 mib3 fa3 sol3 sib3

 
Breitenbach bourdon.JPG
le bourdon
Breitenbach eschmann.jpg
vv les petites cloches vv
Breitenbach petites cloches.JPG
De tous temps, on a eu la bougeotte à Breitenbach ! la plupart des édifices publics se sont tous vu détruits quelques décennies plus tard.  Il s’avère ainsi que cette bourgade a connu pas moins de 4 églises successives. La 1ère, construite en 1200, a été remplacée en 1600. Et c’est dans cette 2e église qu’on mentionne 3 cloches fonduées à Soleure, dont 2 sonnent aujourd’hui encore (la plus petite a été envoyée depuis dans une Mission en Afrique. 1845, inauguration de la 3e église (voir photo plus bas)… viendront s’y ajouter en 1933 3 nouvelles cloches de Ruetschi. Construction enfin dans les années 60 de l’église actuelle (la 4e), démolition de l’église du siècle dernier, récupération des 5 cloches existantes, et ajout du magnifique bourdon d’Eschmann. Pourquoi cette nouvelle cloche ? depuis quelques temps, Breitenbach avait été dépassée par Busserach, sa voisine, qui venait d’acheter de nouvelles cloches ! c’est donc pour continuer à disposer du patrimoine campanaire le plus imposant de la région que la commune a fait l’acqustion du bourdon, payé à l’époque 50’000 francs suisses ! voilà pour l’histoire…
archives bourdon.jpg
^^ Image d’archive : on hisse le bourdon au clocher ^^
vv l’ancienne église, consacrée en 1845, démolie en 1966 vv
archives église.jpg
Un grand merci à M. Henz, sacristain, à son assistante, et à la Paroisse de Breitenbach
blog clocher.jpg

Cloches/Glocken – Soleure/Solothurn (SO) – St Marien

Solothurn St Marien 1.JPG

Située tout à l’ouest de la ville de Soleure, l’église catholique Ste Marie (St Marien), consacrée en 1954, possède une belle sonnerie de 5 cloches Bachert coulées en 1963 seulement. Le manque de place dans ce clocher effilé  a nécessité l’équipement en rétro-lancé du bourdon.


Sib2 réb3 mib3 fa lab3

Solothurn St Marien bourdon 1.JPG

le bourdon

Solothurn St Marien bourdon 2.JPG
Solothurn St Marien cloches 2 à 5.JPG

^^ cloches 2 à 5 ^^

vv mouvement d’horloge vv

Solothurn St Marien horloge.JPG

Un grand merci à la Paroisse et à l’aimable sacristain

Solothurn St Marien 2.JPG

Cloches/Glocken Niedergösgen (SO)

Niedergösgen - église St Anton.jpg

La silhouette de Niedergösgen a passablement évolué au fil des siècles. Construction d’une centrale nucléaire dans les années 1970, mais pas seulement : jusqu’au début du 20e siècle, le village soleurois était dominé par une forteresse, dont ne subsiste aujourd’hui que l’imposant donjon daté de 1230. Au dernier étage de ce qui est aujourd’hui un clocher (l’église adjacente fut consacrée en 1904) se balancent 6 cloches (Ruetschi, 1962) d’un poids total de 15’420kg
Cloche 1 (bourdon) – solb2 – 7’020 kg
Cloche 2 – sib2 – 3’415 kg
Cloche 3 – réb3 – 2’000 kg
Cloche 4 – mib3 – 1’420 kg
Cloche 5 – solb3 – 845 kg
Cloche 6 – lab3 -660 kg
Niedergösgen - la chambre des cloches.JPG
^^ la chambre des cloches ^^
vv le bourdon vv
Niedergösgen - le bourdon.JPG
**********
Niedergösgen - château.jpg
^^ l’ancien château ^^
vv l’église à sa consécration en 1904 vv
Niedergösgen - église en 1904.jpg
A l’origine, la sonnerie était composée de cloches de Causard (Colmar, France)
**********
Niedergösgen - arrivée du bourdon.jpg
^^ arrivée du bourdon en 1962 ^^
vv église vue du village vv
Niedergösgen - église depuis le village.JPG
Un grand merci à M. le Curé Jürg Schmid pour son aimable accueil.
Mes amitiés à Auferstehungsglocke pour l’organisation de cette sortie campanaire, ainsi qu’à mes camarades Clochebell et Valdom68 qui étaient eux aussi de la partie.