Cloches – Dole (F-39) basilique-collégiale Notre-Dame

P1070326

La basilique-collégiale Notre-Dame de Dole dresse sa fière silhouette à l’emplacement d’une ancienne collégiale, rasée en 1479 par Louis XI. Si ses plans sont tracés en 1483 déjà, l’imposant édifice ne voit sa construction débuter que dix ans plus tard. Consacrée en 1571, la collégiale sert brièvement d’entrepôt sous la Révolution, avant d’être convertie en Temple de la Raison en 1793, puis en Temple de l’Être suprême, en 1794. Elle redeviendra église catholique romaine en 1802. Classée monument historique en 1910, la collégiale – qui mêle avec goût les styles gothique et renaissance – est élevée au rang de basilique en 1951 par le nonce apostolique Mgr Angelo Roncalli, futur pape Jean XXIII.

Avec ses 73 mètres, le clocher-porche est le plus haut de Franche-Comté. Il abrite, outre les 3 cloches de volée, un petit carillon de 4 cloches fixes, coulées en 1956, qui retentissent toutes les quinze minutes. L’histoire du beffroi est pour le moins tourmentée. Au temps de sa splendeur avant la Révolution, l’ensemble semble avoir compté 12 cloches. Le magnifique bourdon actuel, d’un poids de 3’833kg, remplace une cloche de 1867, pesant 3 tonnes, elle-même refonte d’un bourdon de 1762 (3’220kg), qui succéda à une première cloche de 2’600kg hissée en 1582. Des 4 cloches (la2 do#3 mi3 la3) coulées en 1867 par François-Joseph Bournez de Morteau ne subsiste que la troisième. Si la deuxième fut remplacée par Farnier de Dijon en 1904, la plus petite a purement et simplement disparu.

A la volée :
-Cloche 1, « Marie-Colette-Etienne », note la2 -12/100, diamètre 183cm, poids 3’833kg, coulée en 1955 par Paccard à Annecy.
-Cloche 2, note do#3 -10/100, diamètre 140cm, poids environ 1’600kg, coulée en 1904 par Farnier à Dijon.
-Cloche 3, « Marie-Ferdinand », note mi3 +22/100, diamètre 120cm, poids environ 1’050kg, coulée en 1867 par François-Joseph Bournez de Morteau.

Carillon :
4 cloches fixes (mi4 fa#4 sol#4 la4) coulées en 1956 par Paccard à Annecy.

Octave inf Prime Tierce min Quinte Octave sup
Cloche 1 la1 -12 la2 +4 do3 -4 mi3 +43 la3 -12
Cloche 2 do#2 -39 do#3 +6 mi3 +6 sol#3 -89 do#4 -10
Cloche 3 mi2 -32 mi3 +58 sol3 +20 si3 -376 mi4 +22

Le bourdon

La cloche 2

La cloche 3

Le carillon

Mes plus vifs remerciements au Père Laurent Bongain, vicaire général et curé du secteur de Dole, pour son aimable autorisation et son chaleureux accueil. Remerciements aussi à Aline SZEWCZYK, animatrice de l’architecture et du patrimoine, pour la documentation fournie. Merci enfin à mes excellents camarades campanaires Antoine et Philippe pour leur indispensable collaboration et les bons moments d’amitié.

Sources:
« De la Collégiale à la Basilique, Notre-Dame de Dole », Bénédicte GAULARD, Jean-Pierre JACQUEMART, Jacky THEUROT, éditions DMODMO, 2009
« Par les sentiers de la Petite Histoire », Jean HEZARD, NRFC, n°8, octobre 1955
« Le Pays Dolois »,A.VIARD n°2, juillet 1946
https://fr.wikipedia.org/wiki/Coll%C3%A9giale_Notre-Dame_de_Dole

A consulter:
http://www.eglisejura.com/
http://www.doledujura.fr/
http://www.tourisme-paysdedole.fr/
http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Dole/Dole-Notre-Dame.htm