Cloches – Vuadens (CH-FR) église St Sylvestre

Imposante sonnerie de 6 cloches sur les terres du Vieux Chalet cher à l’abbé Bovet

P1060679

J’avoue – non sans quelque honte – avoir traversé Vuadens des centaines de fois sans jamais avoir eu l’idée de m’y arrêter. Ce qui flotte avant tout dans l’air ici, c’est la splendeur industrielle passée, toujours visible au travers des imposants locaux de la maison Guigoz fondée en 1908, et qui a nourri des générations de bébés de toute la planète avec son célèbre lait en poudre conçu et conditionné ici-même jusque dans les années 1980. Mais en se penchant sur la riche histoire du lieu, on apprend que le lait… oui, ce fameux lait de Vuadens, était réputé au XIXe siècle déjà, d’une tout autre manière. Des visiteurs de marque comme Chateaubriand, Victor Hugo ou encore Lamartine appréciaient les vertus des bains de petit-lait aux Colombettes, cet imposant chalet – jadis établissement thermal – monument emblématique de la Gruyère, passé à la postérité pour avoir inspiré l’abbé Bovet dans son fameux « Ranz des Vaches ». Les armoiries de Vuadens rappellent les trois périodes de l’histoire du village : La petite croix tréflée évoque l’abbaye de Saint-Maurice à laquelle les terres furent données en 517 par Sigismond, roi de Bourgogne. En 1317, cette possession fut cédée à Louis de Savoie, baron de Vaud, ce que rappelle la croix savoyarde. Enfin, la grue comtale signifie que Vuadens fut inféodé au comte de Gruyère vers 1450. Sur le plan religieux, Vuadens devint paroisse en 1602 après affranchissement de Bulle. La première église paroissiale fut consacrée en 1615. Reconstruite en 1789, elle fut la proie des flammes en 1866. L’église actuelle arbore la date de 1867 sur son clocher. Une importante restauration semble avoir été menée en 1962 : cette année-là furent installés les vitraux du célèbre maître-verrier Yoki ainsi que deux nouvelles cloches.

Ce qui m’a poussé à venir immortaliser la sonnerie de Vuadens, à dire vrai, c’est la découverte – après consultation des archives de la fonderie d’Aarau – de trois cloches de 1868 coulées par Emanuel Ruetschi. La deuxième génération de cette famille de fondeurs argoviens a réalisé, il faut le savoir, de fort belles pièces. Cerise sur le gâteau, la parution en 2012 du remarquable ouvrage « Le patrimoine campanaire fribourgeois » (éditions Pro Fribourg) et la mention d’une intéressante petite cloche coulée en 1661 par Theodosius et Peter Ernst, une famille de saintiers originaires de Lindau, en Allemagne. Cette cloche ne donne habituellement de la voix que pour l’annonce des décès (cloche de l’Agonie, en solo) et avant les cérémonies funèbres (glas avec les six cloches). Le dictionnaire historique et statistique des paroisses catholiques du canton de Fribourg mentionne que le 4 juin 1766, « une grande cloche du poids de 35 quintaux et 35 livres » fut bénie à Bulle, en même temps qu’une cloche pour Riaz, deux pour Albeuve et quatre pour le chef-lieu gruérien. Cette bénédiction ne semble pas avoir porté chance à ces dames de bronze : à part celle de Riaz, qui nous est parvenue, les autres cloches ont toutes été anéanties dans les incendies de leurs clochers respectifs. La cloche de Riaz portant la signature d’Antoine Livremont, on peut raisonnablement penser que c’est également le fondeur de Pontarlier, établi un temps en terres fribourgeoises, qui a signé les autres cloches bénies ce jour-là.

-Cloche 1, dédiée à St Sylvestre, note réb3 +22/100, coulée en 1867 par Emanuel Ruetschi à Aarau
-Cloche 2, note fa3 -21/100, coulée en 1867 par Emanuel Ruetschi à Aarau
-Cloche 3, note lab3 +8/100, coulée en 1867 par Emanuel Ruetschi à Aarau
-Cloche 4, note sib3 -5/100, coulée en 1962 par Ruetschi (société anonyme) à Aarau
-Cloche 5, note do4 +21/100, coulée en 1962 par Ruetschi (société anonyme) à Aarau
-Cloche 6, note fa4 -25/100, coulée en 1661 par Theodosius et Peter Ernst, de Lindau (D)

(la3 = 435Hz)

Octave inf Prime Tierce min Quinte Octave sup
Cl1 réb3 -25.67 -12.89 37.41 -23.71 21.77
Cl2 fa3 -67.80 -67.80 -15.18 -86.83 -21.49
Cl3 lab3 -45.22 -45.22 6.12 -49.04 8.05
Cl4 sib3 -72.36 -14.59 12.38 -102.03 -5.14
Cl5 do4 -45.11 -31.42 30.18 -108.49 20.61
Cl6 fa4 -83.51 -34.23 -17.31 -124.18 -25.30

Les cloches de l’église

La cloche de l’école (Gustave Treboux, Vevey, 1886), désaffectée

Mes remerciements les plus sincères à M. François Déforel, président de paroisse, qui nous a consacré un peu de son temps en cette belle journée de samedi 14 novembre, et qui nous a autorisé à procéder à des sonneries spéciales pour nos enregistrements. Un grand merci également à mes excellents camarades campanaires présents ce jour-là, avec qui il est toujours savoureux d’échanger, et qui se sont rendus utiles de mille et une manières : Antoine « Les Cloches Savoyardes », carillonneur à Taninges et à St Maurice ; Dominique « Valdom68 », responsable technique des clochers de Val-de-Travers ; Guilhem Lavignotte, organiste titulaire à Yverdon-les-Bains ; John Brechbühl, membre de la GCCS ; Stefan Mittl, expert-campanologue à Zurich.

Sources :
Le patrimoine campanaire fribourgeois, éditions Pro Fribourg, 2012
Dictionnaire historique et statistique des paroisses catholiques du canton de Fribourg, volume 12
http://www.vuadens.ch
http://www.nestle.fr/nosmarques/nutritioninfantile/laboratoiresguigoz

A consulter :
http://www.upcompassion.ch/index.php/site-map-3/cpvuadens
http://www.cath-fr.ch/
http://www.fr.ch/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *