Cloches – Travers (CH-NE) temple réformé

P1000311

En 1228 déjà, les registres mentionnent une église paroissiale à Travers consacrée à St Côme et St Damien. Celle-ci sera peu après annexée par le prieuré voisin de Môtiers. Le bel édifice dont il est question ici comporte encore des parties du 13e ou du 14e siècle (soubassements du chœur), mais c’est au 17e siècle, après la Réforme, que l’ensemble fut rebâti. L’incendie qui ravagea la localité le 13 septembre 1865 épargna curieusement l’église, à l’exception de son clocher, qui gagna un étage lors de sa reconstruction. La nouvelle sonnerie fut coulée pour l’occasion le mois suivant déjà, comme l’indiquent les inscriptions sur les 3 cloches.

Les premières activités de la fonderie Humbert remontent à la fin du 18e siècle quand le grand-père, originaire du canton de Neuchâtel, quitte Berne pour s’établir à Morteau (F-25), où il travaille d’abord en collaboration avec le fondeur local Claude-Joseph Cupillard. François Humbert, 3e du nom, n’a que 14 ans lorsqu’en 1817, son père décède, ce qui n’empêche pas l’adolescent de reprendre les activités de la fonderie, vieille de 3 générations. Parmi ses cloches notables, on peut citer en 1838 le lab2 du temple St Etienne de Moudon (CH-VD), sa plus importante réalisation, ainsi le magnifique si2 de l’église Ste Bénigne de Pontarlier (F-25) en 1855.

Cloche 1, note do#3 +4, coulée en 1865 par François Humbert de Morteau
Cloche 2, note ré#3 +7, coulée en 1865 par François Humbert de Morteau
Cloche 3, note fa#3 +1, coulée en 1865 par François Humbert de Morteau

Analyse de la sonnerie (la3 = 435Hz, déviation en 1/16e de 1/2 ton)

Octave inférieure Prime Tierce mineure Quinte Nominal
Cloche 1 do#2 -8 do#3 +28 mi 3 +7 sol#3 +1 do#4 +4
Cloche 2 ré#2 +7 ré#3 +19 fa#3 +11 la#3 +1 ré#4 +7
Cloche 3 fa#2 -6 fa#3 +15 la3 +4 do#4 -0 fa#4 +2
P1000320

Cloche 1

P1000322 P1000321 P1000316

P1000314

La cloche 2 et la cloche 3 (en bas à droite)

P1000318 P1000324

P1000326

L’horloge mécanique, désaffectée, partiellement démontée, sans doute pour les pièces de rechange

DSC01485

Le choeur du temple de travers et son intéressant orgue Goll de 1897

DSC01486 Travers orgue 2

P1000307

Vues extérieures

P1000310 P1000306 P1000308 P1000309

1396502_10200177277949454_272383740_n

Travers au lendemain de l’incendie de 1865. On remarque qu’à l’époque, le clocher était moins haut. (Photo Bruder Frères 1865. © Courrier du Val-de-Travers)

 

Mes plus vifs remerciements à Dominique « Valdom Soixante-Huit » pour l’accès au clocher, pour la sonnerie spéciale, et pour la photo d’archives.

http://www.eren.ch/qui-nous-sommes/administration/batiments/batiments-detail/uid/123
http://www.val-de-travers.ch/fr/accueil/
http://www.orgues-et-vitraux.ch/default.asp/2-0-2691-11-6-1/
http://www.swissisland.ch/
http://www.youtube.com/user/valdom68

Autres sources
« Les fondeurs de nos cloches » extraits de « Musée Neuchâtelois », par Alfred Chapuis et Léon Montandon.
« Le patrimoine campanaire fribourgeois », trimestriel 2012-1, éditions Pro Fribourg, parution no 174.

Appareil photo et caméra : Panasonic Lumix DMC-TZ31
Enregistreur audio : Zoom H4N
Logiciel d’édition sonore : Adobe Audition
Logiciel de montage vidéo : Windows Movie Maker
Logiciel d’analyse sonore : Audacity

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *