Cloches – Saint Brieuc (F-22) cathédrale St Etienne

21281_445815615455584_1779685601_n.jpg

A cent lieues des traditionnelles cathédrales gothiques aux clochers rigoureusement symétriques, la cathédrale St Etienne de Saint-Brieuc nous offre le curieux et néanmoins charmant spectacle de 2 tours fortifiées totalement dépareillées en façade. La tour du nord, à gauche, gauche, dite Tour Brieuc, abrite les 2 bourdons : le la2 derrière les abat-sons au-dessus du portail, et le si2 derrière les abat-sons sous la coiffe. La Tour Marie, ou Tour du Midi, abrite les 3 plus petites cloches (do3, ré3, mi3). La nef à 7 travées a été rebâtie de 1712 à 1725. Signalons encore le magnifique mobilier liturgique des chapelles, les vitraux de la fin du 19e siècle, et l’orgue historique Cavaillé Coll de 1848 (40 jeux, 2’500 tuyaux), restauré fin 1980.

Je vous invite à découvrir – de haut en bas – le grand bourdon en la2 dans la Tour Brieuc, les petites cloches de la Tour Marie, et le plénum virtuel (sans le si2, motorisation en panne), réalisé par Hugo à partir des enregistrements réalisés successivement dans les 2 tours. Vous noterez que la cloche 5 a dû être démarrée « à la poussette » par mes vaillants camarades Dominique (Valdom68) et Hugo (Orguedu22), avant de voler de ses propres ailes.



COMPOSITION DE LA SONNERIE
Cloche 1, le grand bourdon, note la2, coulée en 1952 par Cornille-Havard à Villedieu-les-Poêles
Cloche 2, le petit bourdon, note si2, coulée en 1834 par Viel-Tétrel et Viel-Ozenne frères de Villedieu-les-Poêles
Cloche 3, note do3, coulée en 1844 par Viel-Tétrel et Viel-Ozenne frères de Villedieu-les-Poêles
Cloche 4, note ré3, coulée en 1953 par Cornille-Havard à Villedieu-les-Poêles
Cloche 5, note mi3, coulée en 1953 par Cornille-Havard à Villedieu-les-Poêles

10470_445815358788943_1942342712_n.jpg

Le grand bourdon en la2

559048_445815325455613_92257886_n.jpg

**********

481866_445815378788941_1633227432_n.jpg

Le petit bourdon en si2

579023_445815435455602_815182796_n.jpg

**********

155947_445815452122267_1498956959_n.jpg

la cloche 3 en do3

406833_445815488788930_1656488258_n.jpg

**********

430699_445815505455595_1580338461_n.jpg

Les cloches 4 (ré3) et 5 (mi3)

10450_445815525455593_506559331_n.jpg

**********

318962_445815152122297_1937950165_n.jpg

^ ^ La Tour Brieuc, vue depuis la Tour Marie

Le magnifique orgue historique Cavaillé-Coll v v

522443_445815218788957_1217913536_n.jpg

**********

530920_445815248788954_1758439135_n.jpg

De haut en bas, les bas-reliefs de St François de Sales et St Vincent de Paul, le gisant de Monseigneur Martial (1858-1861), et le tombeau de Monseigneur Le Groing de la Romagère (1817-1841).

550810_445815272122285_1482295711_n.jpg

599203_445815592122253_690511654_n.jpg

Album photo complet : http://www.facebook.com/media/set/?set=a.445815095455636.91518.408532932517186&type=3

Mes plus sincères remerciements au Père Antoine Le Meur pour son aimable autorisation et son chaleureux accueil.

http://www.mairie-saint-brieuc.fr/
http://www.baiedesaintbrieuc.com/
http://www.infobretagne.com/saint-brieuc-cathedrale.htm
http://www.paroisses-saintbrieuc.org/les-paroisses/paroisse-saint-guillaume

5 réflexions au sujet de « Cloches – Saint Brieuc (F-22) cathédrale St Etienne »

  1. Louis-Damien Locodjo

    Bonjour mes amis,
    je suis un passionné de cloches comme vous et je suis bien content à ce qu’on s’intéresse enfin au patrimoine campanaire de Bretagne.
    Voici des informations concernant les sonneries des édifices catholiques bretonnes :
    – Saint-Anne d’Auray : basilique Saint-Anne : sonnerie de 5 cloches, dont un bourdon pesant 6000 kg et donnant (peut-être) un sol2.
    – Vannes : cathédrale Saint-Pierre : sonnerie de 3 ou 5 cloches.
    – Quimper : cathédrale Saint-Corentin : sonnerie de 6 cloches (lab2-sib2-ré#3-fa3-sol3-lab3) + 3 cloches fixes, dont la plus grosse date de 1312.
    – Saint-Pol-de-Léon : cathédrale Saint-Paul Aurélien : sonnerie de 6 cloches, dont un bourdon datant de 1568 + 2 cloches fixes.
    – Tréguier : cathédrale Saint-Tugdual : sonnerie de 5 cloches (do3-ré3-mi3-fa3-sol3 ou si2-do#3-ré#3-mi3-fa#3).
    – Guingamp : basilique Notre-Dame du Bon Secours : sonnerie de 4 cloches.
    – Saint-Malo : cathédrale Saint-Vincent : sonnerie de 4 cloches.
    – Dol-de-Bretagne : cathédrale Saint-Samson : sonnerie de 3 cloches + 3 cloches fixes.
    Je vous conseilles d’emporter des cordes avec vous pour faire sonner manuellement les cloches en panne la prochaine fois que vous ferez des reportages campanaires.
    A bientôt et que le Bon Dieu, la Sainte-Vierge et les Saints vous protègent.

    Répondre
    1. Quasimodo

      Un grand merci pour ces précieuses indications ! J’espère avoir un jour l’occasion d’immortaliser l’une ou l’autre de ces sonneries. Bien cordialement

      Répondre
  2. valdom68

    Ces différentes églises semblent nous attendre afin de les immortaliser.
    Ce n’est pas une semaine de vacances qu’il nous faudra, mais DEUX!
    De nombreuses sonneries nous attendent en Bretagne.
    ET DES AMIS AUSSI!!!

    Répondre
  3. Hugo Pillevesse

    Je crois que le Grand Bourdon de la Cathédrale St Étienne de Saint-Brieuc mérite un Prix. Le Prix du Bourdon en La2 coulée en 1952 par Cornille-Havard, de Villedieu-les-Poêles, de profil moyennement lourd le PLUS LENT à démarrer. Entre la première impulsion du moteur et le premier coup de battant, 1’15 », oui, une minute et quinze secondes s’écoulent. Mais, vu son son, ça vaut largement le coup d’attendre… 🙂

    Répondre
  4. ChrisBZH

    Bonjour,
    A Saint-Pol-de-Léon, dans la tour nord cerclée de fer, le grand bourdon (dit « le Jacques »), daté de 1568 et fondu par Artus Guimarch de Morlaix (1,56 m de diamètre, poids de 2 067 kg), est silencieux depuis des années, et avec lui plusieurs des cloches, en raison de l’ébranlement qu’il suscitait. Le seul son émis par les choches de la Cathédrale, c’est le marteau qui sonne les heures sur le Bourdon.
    Il y a aussi, nichée dans un mur la cloche de saint Pol (VIème siècle), cloche de bronze argentifere apportée par un poisson a Saint-Pol-Aurelien.
    Kenavo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *