Cloches – Moudon (VD) temple St Etienne

Moudon temple St Etienne.JPG

De passage à Moudon en cette période de fêtes, il m’est venu l’idée de vous présenter à nouveau le magnifique temple St Etienne et sa somptueuse sonnerie. Mon cadeau de Noël pour tous les amis des cloches ! L’imposant clocher étant momentanément inacessible pour des raisons de sécurité, je me suis borné à prendre quelques clichés de l’église, et de vous concocter un nouveau montage des séquences filmées en 2008 et 2009.

C’est vers 1280 que débuta la construction du temple St Etienne de Moudon. Le clocher, d’abord tour de défense, prit sa forme actuelle en 1425. La « cathédrale de la Broye », comme la surnomment affectueusement les Moudonnois, a évidemment subi de nombreuses transformations au fil des ans, notamment à la Réforme (destruction des autels du sanctuaire catholique en 1536), remplacement des arc-boutants, modification des bas-cotés, suppression des chapelles. C’est malgré tout un magnifique édifice gothique qui nous est parvenu jusqu’à ce jour.

Les documents d’archives font mention d’un beffroi, construit en 1435, et de plusieurs cloches, commandées en 1441 aux fondeurs genevois Jean Perrodet & Pierre Cartaul. Subsiste aujourd’hui encore de cette ancestrale sonnerie, la cloche 2. Si le temple St Etienne de Moudon est souvent considéré comme une réplique en miniature de la cathédrale de Lausanne, la sonnerie moudonnoise est également le 2e plus imposant ensemble campanaire du canton de Vaud. Même si les cloches furent hamonisées à la fin du 19e siècle par l’inévitable Auguste Thybaud, la valeur historique de cette sonnerie demeure considérable. Elle doit surtout sa réputation à l’air de Carmen de Bizet « L’amour est enfant de bohème » égréné chaque heure par l’horloge.

Moudon cloche 1.JPG

Voici l’imposant bourdon en la bémol 2, coulé en 1838 par François Humbert. D’un poids de 4’800kg, c’est la plus grande cloche jamais coulée par le talentueux fondeur neuchâtelois établi à Morteau

moudon cloche 1 date.jpg

**********

Moudon cloche 2.JPG

Coulée en 1441 par les Genevois Jean Perrodet et Pierre Cartaul, la cloche 2 (ré 3, 2’195 kg) est la seule rescapée de la première sonnerie de St Etienne

moudon cloche 2 détail.jpg

**********

moudon cloche 3.jpg

^ ^ Premier représentant d’une longue lignée de fondeurs veveysans, Jehan Richenet a coulé la cloche 3 en 1654. Sa note : mi 3, son poids : 1’900 kg

v v La cloche 4 porte la signature de Jean Maritz, de Berthoud, établi à Genève, et la date de 1731. D’un poids de 920 kg, elle sonne en sol bémol 3.

moudon cloche 4.jpg

**********

moudon cloche 5.jpg

^ ^ Terminons cet inventaire campanaire par la cloche 5 (la 3, 300kg), coulée en 1763 par Simon Gillet, de Breuvannes-en-Bassigny (merci Matthias Walter), et Gaspard Deonna, de Genève. Ce dernier, petit-fils de Pierre-Antoine Collavin, dirigera plus tard les fonderies royales de Cadix et de St Domingue (merci Aloys Lauper)

**********

Moudon temple St Etienne intérieur.JPG

Quelques vues intérieures de cette magnifique église gothique. Longueur totale: 41m, largeur : 20m, hauteur des voûtes : 15m

Moudon temple St Etienne voûtes.JPG

**********

Moudon temple St Etienne stalles.JPG

^ ^ Rescapées de la Réforme, les magnifiques stalles furent sculptées entre 1499 et 1501

v v L’orgue du temple St Etienne de Moudon, construit par Joseph-Adrien Pottier en 1764, est le plus ancien instrument encore jouable du canton de Vaud.

Moudon temple St Etienne orgueJPG.jpg

http://www.moudon.ch/fr/page.asp?id=178

http://www.st-etienne-moudon.ch/index.html

JOYEUSES FÊTES à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *