Cloches – Fribourg (CH-FR) cathédrale St Nicolas

cathédrale depuis la sarineLa première église St Nicolas de Fribourg fut consacrée le 6 juin 1182. Elle resta pendant près de 400 ans le seul sanctuaire paroissial de la ville, en marge de l’établissement de plusieurs ordres religieux dans les environs. Le chapitre collégial de St Nicolas fut constitué en 1512. L’indépendance vis-à-vis de l’évêque de Lausanne se vit encore renforcé par la Réforme en 1536. L’évêque finit par recevoir l’autorisation de résider à Fribourg en 1601, mais dut renoncer à toute prétention temporelle, le chapitre collégial assurant cette prérogative. Changement de donne en 1798 avec la proclamation de la République helvétique. Ce n’est qu’en 1924 que la collégiale devint cathédrale du diocèse nouvellement créé de Lausanne, Genève et Fribourg.

IMG_5114

L’actuel édifice semble avoir été bâti entre XIIIe et le XVe siècle. Le 1er clocher fut édifié à cheval sur le chœur vers 1300. En 1370, on entama la construction d’un imposant clocher-porche, achevé en 1490. Haut de 76 mètres, il ne fut jamais destiné à être couronné d’une flèche, contrairement à ce qu’affirme aujourd’hui encore la légende.

La sonnerie de la cathédrale St Nicolas de Fribourg compte parmi les riches d’Europe sur le plan historique. Pas moins de 13 cloches, coulées entre le XIV et le XVIIIe siècle, la composent. Leurs profils et leurs décorations dénotent différentes influences, allemande et française essentiellement. Elles nous montrent surtout, de manière vivante, l’évolution de l’art campanaire durant 400 ans. La plus célèbre de l’ensemble est sans nul doute la cloche de Ste Barbe, coulée en 1367 par Walter Reber d’Aarau. Elle est la plus ancienne cloche encore existante issue de l’industrie campanaire argovienne, perpétuée jusqu’à nos jours par la maison Ruetschi. Remarquables sont aussi les 2 bourdons, coulés en 1505 par Pierre de Montureux et Robert de Besançon. La petite cloche de Plasselb, datée de la même année, est un autre témoignage du remarquable savoir-faire de ces 2 saintiers bisontins. Equipée de jougs en acier lors de leur motorisation dans les années 1950, les cloches de la cathédrale St Nicolas ont retrouvé il y a peu un équipement digne de leur rang. Les cloches de la flèche, muettes depuis 60 ans, redonnent également depuis peu de la voix.

P1020254

Vue sur les cloches 3, 4 et 5

Dans le clocher
-Cloche 1, dédiée à la Vierge, note sol2 -5/16, diamètre 220 cm, poids environ 7’000kg, coulée en 1505 par Pierre de Montureux et Robert de Besançon.
-Cloche 2, dédiée à Ste Catherine, note si2 -2/16, diamètre 174cm, poids environ 3’550kg, coulée en 1505 par Pierre de Montureux et Robert de Besançon.
-Cloche 3, dédiée à Ste Barbe, note mib3 +1/16, diamètre 146cm, poids environ 2’080kg, coulée en 1367 par Walter Reber d’Aarau
-Cloche 4, « Cloche des Heures », note fa3 -1/16, diamètre 130cm, poids environ 1’600kg, coulée en 1416 par Antoine Grangier de Fribourg
-Cloche 5, « Cloche de Prime », note lab3 +7/16, diamètre 110cm, poids environ 980kg, coulée en 1437 par Pierre Follare de Fribourg
-Cloche 6, « Cloche de Gambach », note sib3 +8/16, diamètre 95cm, poids environ 600kg, coulée en 1562 par Hans Burdi de Fribourg
-Cloche 7, « Premère Cloche du Sacristain », note mib4 +5/16, diamètre 68cm, poids environ 210kg, coulée en 1569 par Jakob Kegler de Fribourg
-Cloche 8, « Deuxième Cloche du Sacristain », note solb4 -1/16, diamètre 65cm, poids environ 230kg, coulée au XIVe siècle (sans doute la plus ancienne de la sonnerie)
-Cloche 9, « Cloche de l’Agonie », note solb4 +-0/16, diamètre 56cm, poids environ 110kg, coulée en 1734 par Jakob Klely de Fribourg

P1020257

Cloches des Choralistes

Désaffectées
-Première Cloche des Choralistes, note environ sol5, diamètre 29.1cm, poids environ 20kg, coulée en 1567 par Jakob Kegler de Fribourg
-Deuxième Cloche des Choralistes, note environ sol5, diamètre 28.9cm, poids environ 18kg, coulée en 1554 par Jakob Burdi de Fribourg

Fribourg cathédrale cloches flèche

Les cloches de la flèche

Dans la flèche (bonus à la fin de la vidéo)
-Cloche 10, « Cloche de Messe », note si4 +3/16, diamètre 41.5cm, poids environ 50kg, coulée en 1737 par Joseph Klely de Fribourg
-Cloche 11, « Cloche du St Sacrement, note fa5 +8/16, diamètre 31.6cm, poids environ 23kg, coulée en 1656 par François-Barthélémy Reyff de Fribourg.

« 1 de 2 »

Mes plus vifs remerciements à Mme Valentine Murith, Présidente du Conseil de paroisse; M. Pierre Féraut, sacristain titulaire; M. Daniel Macherel, sacristain remplaçant. Merci également à mes excellents camarades campanaires qui ont rendu ce reportage possible : Antoine, carillonneur à Taninges; Matthias Walter, expert-campanologue à Berne; Guilhem Lavignotte, organiste à Yverdon-les-Bains; Pascal Krafft, expert-campanologue en Alsace.

P1020283

A consulter
« Les cloches de la cathédrale St Nicolas de Fribourg », de Matthias Walter, traduit de l’allemand par Pascal Krafft, éditions de la cathédrale de Fribourg, 2008
« Le patrimoine campanaire fribourgeois », éditions Pro Fribourg, 2012
http://www.stnicolas.ch/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Saint-Nicolas_de_Fribourg

IMG_0638

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *