Cloches – Ependes (CH-FR) église St Etienne

Ependes église 3-4

C’est à l’architecte romontois Fernand Dumas que nous devons l’actuelle église St Etienne d’Ependes. Consacrée en 1935, elle remplace un ancien édifice détruit par un incendie dans la nuit du 28 au 29 janvier 1933. Cette église est mentionnée pour la première fois en 1453, mais elle devait être beaucoup plus ancienne, car dépeinte après la visite pastorale de Saluces comme « dans un état déplorable » ; murs noircis, fenêtres sans vitrage, sol sans pavage, absence de porte. La nef semble avoir été rebâtie autour de 1580, alors que l’ancien chœur, décrit comme « solidement voûté » par Apollinaire Deillon dans son Dictionnaire historique et statistique des paroisses catholiques du canton de Fribourg, fut reconstruit en 1635 et conservé jusqu’en 1873.

Ependes église incendiée

Ependes, ancienne église après l’incendie de 1933 © Bibliothèque cantonale et universitaire, Fribourg. Collection de cartes postales

L’église n’était au départ couronnée que d’un modeste clocheton. Renversé par un ouragan le 29 janvier 1645 (2 cloches tombèrent, la 3e resta en place), il fut immédiatement remplacé par une tour en hors d’oeuvre. En 1855, Samuel Treboux coule 2 cloches, « la grande d’un poids de 30 quintaux, la petite de 1’265 livres ». Seule la seconde (actuelle cloche no2) nous est parvenue. Les 3 autres cloches furent coulée à Staad (SG) en 1934.

Ependes cloche 1 1934

Fondée en 1873 par Jakob Egger, la fonderie de St Gall passe d’abord brièvement entre les mains de son fils en 1921, avant d’être cédée à Fritz Hamm en 1927. Ce dernier connaît alors une période de prospérité avant de faire faillite en 1940. Les cloches coulées dès 1934 portent simplement la mention « Fonderie de St Gall, usine de Staad ». Parmi les réalisations les plus importantes de cette fonderie, citons les sonneries de Berneck (5 cloches en fa2, 1938) et de Hochdorf (6 cloches en solb2, 1940). Ancien collaborateur de la fonderie de St Gall, Emil Eschmann établit son atelier à Rickenbach (TG) où il coula un grand nombre de cloches dans les années 1960. Dans la région fribourgeoise, les sonneries de l’église Ste Thérèse de Fribourg et de la chapelle de Schwarzsee portent la signature d’Eschmann.

– Cloche 1, dédiée au Christ-Roi, note do#3 -29/100, coulée en 1934 par la fonderie de St Gall
– Cloche 2, note mi3 +27/100, coulée en 1855 par Samuel Treboux à Corsier-s/Vevey
– Cloche 3, note fa3 -37/100, coulée en 1934 par la fonderie de St Gall
– Cloche 4, note la3 -32/100, coulée en 1934 par la fonderie de St Gall
(la3 = 435Hz, déviation en 1/100 de 1/2 ton)

Les 4 cloches sont sonnées à la volée pour chaque office. Régulièrement, de vaillants carillonneurs montent au clocher, souvent suivis par une foule de curieux de tous âges. Nous avons ici une intéressant exemple de ce qu’on pourrait appeler un « quadrillon traditionnel », coutume hélas de plus en plus rare.

La grande cloche, dédiée au Christ-Roi

La cloche 2 est la plus ancienne de la sonnerie. Outre le cartouche de Samuel Treboux, elle est ornée des effigies du Christ en croix, de St Pierre et d’une sainte qui semble arborer un lys et un livre, et qui pourrait bien être Ste Anne, mais cela reste à confirmer

Diverses autres vues de la sonnerie

L’église St Etienne d’Ependes, consacrée en 1935

Mes plus vifs remerciements à M. Jean-Marc Clément, conseiller paroissial, et à son équipe de vaillants carillonneurs François Clément, Charly Cotting et Jean-Marc Santax, pour leur sympathique invitation. Merci également à M. Alexandre Lopez, sacristain, pour son aimable accueil. Remerciements enfin à Guilhem Lavignotte, organiste à Yverdon-les-Bains, pour ses connaissances théologiques.

Sources
– Dictionnaire historique et statistique des paroisses catholiques du canton de Fribourg, volume 5, par Apollinaire Deillon, imprimeur du chroniqueur suisse, Fribourg, 1886
Le patrimoine campanaire fribourgeois, éditions Pro Fribourg, 2012
Ependes et Sales, l’histoire de deux villages de leur origine à nos jours, par Michel Riedo, Pierre-Joseph Clément et Gérard Tornare, Ependes 1993

A consulter
http://www.ependes.ch/fileadmin/PDF/Fichier/Histoire%20Ependes-1.pdf
http://www.paroisse.ch/

Ependes avant 1904

Ependes avant 1904, par Prosper Mache© Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg. Collection de cartes postales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *