Clocher dynamité, une cloche se retrouve sous les décombres

Duisbourg St Matthias

St Jacques Abbeville, ça vous dit quelque chose ? La destruction l’an dernier de cette magnifique église néo-gothique avait suscité les protestations de nombreux amoureux du patrimoine. Emoi décuplé après que se soit répandue la nouvelle que la plus ancienne cloche de la sonnerie était restée dans le clocher durant la démolition. Récupérée sous les gravats dans un triste état, cette pièce de bronze de… 1645 faillit être vendue aux enchères. On aurait pu croire que cette rocambolesque histoire allait demeurer un cas isolé. Or quelle ne fut pas la stupeur des amoureux de patrimoine campanaire d’apprendre que lors du dynamitage du clocher de l’église St Matthias de Duisbourg (D-NW), haut de 26 mètres, la plus grande cloche a été « oubliée » dans le beffroi

Duisbourg cloche

Selon des renseignements aimablement fournis par Yúlian Noldor, campanologue à Dinslaken, la sonnerie était composée de 5 cloches: ré3 fa#3 la3 si3 (Bochumer Verein, 1959) + la4 (Petit & Edelbrock, 1925). Une autre cloche signée P&E, coulée la même année, fut réquisitionnée à la Seconde Guerre

Même si – contrairement au cas d’Abbeville – il ne s’agit pas d’une pièce à proprement historique, le fait qu’une cloche vieille d’une cinquantaine d’années soit traitée avec autant de mépris a de quoi susciter la colère des amoureux du patrimoine

http://www.bild.de/regional/ruhrgebiet/ruhrgebiet/in-duisburg-gesprengt-34847000.bild.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *