Cloches – Treyvaux (FR)

Eglise de Treyvaux.JPG
1291 – 1472 1628 1871 telles sont les dates de construction des églises qui se sont élevés successivement dans le charmant village fribourgeois de Treyvaux. C’est donc tout naturellement que nous retrouvons là un mariage de divers fondeurs ayant oeuvré à diverses époques.
La cloche 2 – la plus ancienne – est l’oeuvre de Klely de Fribourg en 1642. Vient ensuite la cloche 3, datée de 1766, signée Livremont de Pontarlier. Le magnifique bourdon en fut coulé en 1871 par Bournez dans son tout nouvel atelier d’Estavayer-le-Lac. Et c’est finalement le gendre du même Bournez, Arnoux, qui acheva cette belle sonnerie avec la cloche 4 – toujours dans l’atelier staviacois – en l’an 1900
Notes : sib2 – ré3 – fa3 – sib3
**********
Cloche 1.JPG
Le magnifique bourdon en sib2, oeuvre de François-Joseph Bournez
cloche 1 poids.jpg
**********
cloche 2 motif.jpg
La cloche 2, la plus ancienne de la sonnerie, datée de 1642
Cloche 2 date.JPG
**********
cloche 3.jpg
La cloche 3 fut coulée par le saintier Antoine Livremont de Pontarlier en 1766
cloche 3 1766.jpg
**********
Cloche 4.JPG
La plus petite cloche est aussi la benjamine de la sonnerie. Elle qui vit le jour en 1900 grâce à Charles Arnoux dans sa fonderie d’Estavayer-le-Lac
cloche 4 arnoux.jpg
**********
Horloge mécanique Prêtre.JPG
Si les cadrans du clocher obéissent aujourd’hui à une horloge-mère radio-commandée, ils furent autrefois tour à tour commandés par un mouvement mécanique Prêtre (ci-dessus), aujourd’hui entreposé dans les combles de l’église… puis par une horloge électro-mécanique Mamias (photo ci-dessous), toujours située sous la chambre des cloches, et toujours en état de fonctionnement
Horloge électro-mécanique Mamias.JPG

**********

Robert Tinguley - sacristain.JPG
Un grand merci à la Paroisse de Treyvaux, et plus particulièrement à monsieur Robert Tinguely, concierge et sacristain, qui pose ici fièrement à côté de son bourdon. Remerciements aussi à mon camarade Matthias Walter de m’avoir fourni de précieuses indications au sujet de cette belle sonnerie.