Cloches – St Nicolas la Chapelle (F-73) église St Nicolas

P1010984

La paroisse de Saint Nicolas la Chapelle naquit probablement au 14e siècle, lorsque elle prit  son indépendance de Flumet, à quelques kilomètres de là. Son nom viendrait du petit oratoire dédié à Saint Nicolas, le monument chrétien le plus ancien du lieu. En 1766, l’évêque, horrifié par la vétusté de l’ancienne église, somma les villageois d’en reconstruire une nouvelle.C’est ainsi que le curé de l’époque entreprit une longue quête dans une région laissée exsangue après le départ des troupes espagnoles. Le chantier débuta en 1775, et ce n’est que 15 ans plus tard que le gros œuvre fut achevé.

Avant le 19e siècle, le clocher de Saint Nicolas la Chapelle ne comptait que 4 vieilles cloches. Les archives nous rapportent que la plus grande, d’un poids de 890kg, fut descendue en 1793 par les villageois et enterrée, afin de prévenir tout acte de pillage par les troupes révolutionnaires, ce qui – contrairement aux villages voisins – ne se produisit pas ici. Rescapées de la Révolution, ces 4 cloches ne survécurent pas à leur destin d’être refondues par Gautier père et fils, qui, en 1819 – avec l’airain ainsi récupéré – réalisèrent 2 nouvelles pièces de 1’180 et 800kg. La plus grande de ces 2 cloches fêla après un an déjà et fut refaite par Gautier et son associé du moment Vallier. Une troisième voix vint se joindre à ce duo en 1852, grâce aux frères Paccard, jadis basés à Quintal. Mais c’est en 1857 que l’ensemble campanaire devint carillon, avec la mise en place de 4 nouvelles cloches, coulées cette fois à Annecy-le-Vieux. Ainsi disparut « Constance », la plus petite des 2 cloches Gautier, pour ressusciter sous le prénom de Marie-Angélique, l’actuelle cloche 2. L’histoire se termine le 17 août 2013 avec la coulée sur place – dans une ambiance festive – de 2 petites cloches Paccard.

  • Cloche 1, nom « Marie Nicolarde », note fa3 -1, diamètre 123cm, poids 1’180kg, coulée en 1820 par Vallier et Gautier de Briançon
  • Cloche 2, « Marie-Angélique », solb3 +3, 109cm, environ 800kg, coulée en 1857 par les frères Paccard basés à Annecy-le-Vieux
  • Cloche 3, « Marie-Josephte », lab3 +3, 95cm, environ 500kg, coulée en 1852 par les frères Paccard basés à Quintal
  • Cloche 4, « Marie-Thérèse », sib3 -6, 85cm, environ 350kg, coulée en 1857 par les frères Paccard basés à Annecy-le-Vieux
  • Cloche 5, « Marie-Louise », do4 -6, 76cm, environ 260kg, coulée en 1857 par les frères Paccard basés à Annecy-le-Vieux
  • Cloche 6, « Jeanne-Marie », réb4 -1, 72cm, environ 220kg, coulée en 1857 par les frères Paccard basés à Annecy-le-Vieux
  • Cloche 7, « François-Jean », ré4 -4, 71cm, 215kg, coulée sur place en 2013 par Paccard
  • Cloche 8, « Gaston », mi4 -4, 64cm, 165kg, coulée sur place en 2013 par Paccard

(La3 = 435 Hz, déviation en 1/16e de 1/2 ton)

St Nico la Chapelle analyse

Seules les cloches 1 et 3 sont motorisées pour la volée et sonnent régulièrement pour les offices et les angélus. Les cloches 2, 4, 5 et 6 peuvent être occasionnellement actionnées à la corde. Les cloches 7 et 8 sont fixes. Toutes sont munies de marteaux de tintement pour le carillon électrique.

St Nico cloche 1

La grande cloche

P1020003 P1020007 P1020024 P1020008

P1010992

Diverses autres vues de la sonnerie

P1010993 P1010994 P1010995 P1020016 P1020017 P1020025 P1020035 P1020036 St Nico cloche 1 haut  St Nico beffroi haut  P1020035  P1010990

P1010982

L’église

P1020041 P1020043 P1020044 P1020045 P1020046  P1020049  P1020050  P1010985

Remerciements à Mme Françoise Bonneville, adjointe au maire, pour son aimable accueil, sa disponibilité et la documentation fournie. Merci surtout à Antoine Cordoba, carillonneur à Taninges, pour l’organisation de cette belle étape campanaire et le remarquable travail d’inventaire accompli sur la sonnerie.

http://www.mairie-saintnicolaslachapelle.fr/
http://www.savoie-mont-blanc.com/offre/fiche/eglise-de-saint-nicolas-la-chapelle/187218
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Nicolas-la-Chapelle_%28Savoie%29
http://www.diocese-annecy.fr/rubriques/haut/diocese/paroisses/doyenne-de-la-haute-vallee-de-larve/paroisse-sainte-anne-darly-montjoie/visite-de-leglise-de-st-nicolas-la-chapelle.pdf
http://egliseinfo.catholique.fr/communaute/ay/73/sainte-anne-d-arly

Sonneurs: Anthony, Antoine, Claude-Michaël, Guilhem
Appareil photo et c
améra : Panasonic Lumix DMC-TZ31 (Antoine et Claude-Michaël)
Enregistreur audio : Zoom H4N
Logiciel d’édition sonore : Adobe Audition
Logiciel d’analyse sonore : Audacity
Logiciels de montage vidéo : Windows Movie Maker
+ Magix Vidéo Deluxe
Remerciements à Philippe pour les montages vidéo avec incrustation. Son site : http://cloches13.blogspot.fr/

Cloches – Beaufort (F-73) église St Maxime

P1000671

Si l’église de Beaufort est dédiée à St Maxime, c’est pour rendre hommage à l’un des 2 moines, Maxime de Riez, qui en compagnie de Jacques d’Assyrie (futur évêque), évangélisa la Tarentaise, puis la vallée de Luce (l’actuel Beaufortain), avant de fonder l’église de Beaufort au 5e siècle. Le clocher roman, dont les fondations remontent au 12e siècle, est flanqué d’une nef certes imposante, mais dont l’aspect extérieur fait davantage penser à une grande demeure villageoise qu’à un édifice religieux. La surprise est d’autant plus grande pour le visiteur, qui une fois la porte franchie, se retrouve face à un magnifique décor baroque savoyard: décor floral peint du 19e siècle, mobilier liturgique baroque des 17e et 18e siècle.

Sauvé miraculeusement de la pioche des Révolutionnaires par les villageois, le clocher en pierre de taille et aux baies géminées renfermait jadis un bourdon de 69 quintaux, comme nous le relatent les inscriptions sur l’actuelle plus grande cloche. Les 4 pièces de la sonnerie sont issues de 2 dynasties de fondeurs et de 3 coulées différentes.

Cloche 1, Jeanne-Louise, note réb3 -8, diamètre 1m51, poids environ 1’900kg, coulée en 1840 par Claude et Jean-Pierre Paccard de Quintal
Cloche 2, Marie-Jacqueline, note mib3 -6, diamètre 1m34, poids environ 1’400kg, coulée en 1840 par Claude et Jean-Pierre Paccard de Quintal
Cloche 3, Marie-Victoire, note fa3 -3, diamètre 1m08, poids environ 750kg, coulée en 1825 par Chevalier de Lyon
Cloche 4, Marie-Jeanne, note lab3 -6, diamètre, 0.97m, poids 635kg, coulée en 1935 par les fils de Georges Paccard à Annecy-le-Vieux

P1000692

Cloche 1

P1000703 P1000698 P1000708 P1000695

P1000688

Cloche 2

P1000701

P1000680

Cloche 3

P1000683 P1000684 P1000687 P1000704

P1000682

Cloche 4

P1000712

P1000720

L’intérieur de l’église St Maxime. On peut admirer le retable en bois doré à l’or fin, réalisé par François Cuenot de 1657 à 1659, et la chaire scuptée par Jacques Clairant en 1722

P1000717 P1000673 P1000718 P1000716

Merci à MM. Armand Joguet et Alain Maître, ainsi qu’aux services de la mairie de Beaufort. Mes plus vifs remerciements à Antoine « Les Cloches Savoyardes », carillonneur à Taninges (F-74), pour l’organisation de cette belle étape campanaire surprise pour mon anniversaire en ce 31 octobre 2013. Amitiés à Matthias Walter, campanologue à Berne, lui aussi de la partie.

http://www.mairie-beaufort73.com/fr/index.aspx
http://www.areches-beaufort.com/
http://www.paroissesaintroch.com/
http://cloches74.hautetfort.com/

Appareil photo et caméra : Panasonic Lumix DMC-TZ31
Enregistreur audio : Zoom H4N
Logiciel d’édition sonore : Adobe Audition
Logiciel de montage vidéo : Windows Movie Maker
Logiciel d’analyse sonore : Audacity

Cloches – Albertville (F-73) église St Grat

P1000661

Dominant fièrement Albertville du haut du bourg médiéval de Conflans, l’église St Grat fut reconstruite à même le roc entre 1700 et 1720 après l’incendie qui détruisit l’édifice précédent. Son retable à feuilles d’or et sa chaire délicatement sculptée sont de magnifiques exemples de l’influence baroque en Savoie, de même que la grande fresque de la façade occidentale et le fier clocher à double bulbe.

Ornées des armoiries de la Savoie, les 4 cloches furent coulées d’un seul tenant par Claude et Jean-Pierre Paccard à Quintal en 1835. Leurs inscriptions latines évoquent d’une part Victor-Emmanuel 1er et les riches et influentes familles Perrier de la Bâthie,  Manuel de Locatel et Buttet de Tresserve, toutes donatrices… mais aussi et surtout les pénibles événements que durent traverser les 2 bourgs de Conflans et de l’Hôpital (incendies, inondations à répétition, conflits armés, disette), avant leur réunification en 1835 par Charles-Albert, Roi de Sardaigne, Prince de Piémont et Duc de Savoie, et les travaux d’urbanisation et d’endiguement qui s’ensuivirent. C’est en cette même année que fut coulée la sonnerie afin de commémorer le début d’une nouvelle ère pour la région.

Cloche 1, note do3 +4, diamètre 1m49, poids environ 2’200kg
Cloche 2, note mi3 -3, diamètre 1m19, poids environ 1’100kg
Cloche 3, note sol3 -0, diamètre 99cm, poids environ 600kg
Cloche 4, note do4 +2, diamètre 79cm, poids environ 200kg
(La3 = 440Hz, déviation en 1/16e de 1/2 ton)

P1000626

La grande cloche

P1000636 P1000639

P1000659

La cloche 2, et les cloches 3 et 4 ci-dessous

P1000630 P1000633

P1000658  P1000647 P1000644 P1000640Autres vues des cloches

P1000670 P1000669 P1000657
Plans extérieurs

P1000662

La somptueuse chaire en noyer, sculptée par Jacques Clérant en 1718. Admirez également le magnifique retable de 1708 doré à la feuille

P1000665 P1000668 P1000663

Remerciements à M. René Combaz pour son accueil et sa disponibilité. Un immense merci à Antoine « Les Cloches Savoyardes », carillonneur à Taninges (F-74), pour l’organisation de cette belle journée campanaire surprise à l’occasion de mon anniversaire en ce 31 octobre 2013. Amitiés également à Matthias Walter, campanologue à Berne, lui aussi de la partie.

http://www.albertville.fr/
http://paroisse.albertville.voila.net/
http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=73011_1
http://www.savoie-mont-blanc.com/offre/fiche/eglise-saint-grat/73ALSOR100005
http://fr.wikipedia.org/wiki/Albertville
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rga_0035-1121_1921_num_9_1_2842
http://cloches74.hautetfort.com/

Appareil photo et caméra : Panasonic Lumix DMC-TZ31
Enregistreur audio : Zoom H4N
Logiciel d’édition sonore : Adobe Audition
Logiciel de montage vidéo : Windows Movie Maker
Logiciel d’analyse sonore : Audacity

Concert de carillon à Chambéry

Carillon chambéry

Voici l’intégrale du concert donné le 2 juillet 2013 au soir par Jean-Pierre Vittot, titulaire, et Adrien Parret, carillonneur à Grézieu-la-Varenne.

Air pour trompettes et fifres de Mourret
Gavotte de Bach
Gnossienne de Satie
Presto
Sérénade de Schubert
Hommage à Bach de Dutilleux
Improvisation sur « Joyeux anniversaire »

Carillon chambéry clavier

Le carillon de Chambéry est le plus grand de France. Composé de 70 cloches coulées par Paccard en 1993, l’ensemble pèse pas moins de 42 tonnes. Il se trouve dans la Tour Yolande, adossée à la Sainte-Chapelle, dans l’enceinte du Château des Ducs de Savoie.

Matériel de prise de son: Zoom H4N

Merci à Antoine, carillonneur à Taninges, pour l’aimable mise à disposition des photos

http://www.123savoie.com/article-94562-1-carillon-de-chambery.html