Cloches – La Ferté-Macé (F-61) église Notre-Dame

La Ferté Macé église extérieur.JPG

Imposante église Notre-Dame de la Ferté-Macé, consacrée en 1860 dans le style romano-byzantin. Longue de 70m, large de 36m, l’église voit encore se dresser à ses côtés l’ancien sanctuaire du 11e siècle, dernier témoignage du passé médiéval de cette bourgade de l’Orne

De haut en bas: les 7 cloches à la volée de la tour St Denis, le bourdon dans la tour St Mathieu, l’angélus de midi

Les 2 clochers, d’une hauteur de 60m chacun, renferment un imposant carillon de 16 cloches coulé par Amédée Bollée du Mans en 1901. 8 des cloches, dont le beau bourdon en la2, peuvent également sonner à la volée. Poids total : 9’942kg

COMPOSITION DE L’ENSEMBLE
(entre parenthèses, les cloches fixes réservées au seul carillon)

Dans la Tour St Matthieu:
Le bourdon, note la2, poids 3’917kg
***
Dans la Tour St Denis:
ré3, 1’578kg
mi3, 1’082kg
fa#3, 750kg
sol3, 621kg
la3, 425kg
si3, 298kg
(do4, 237kg)
(do#4, 205kg)
ré4, 180kg
(mi4, 136kg)
(fa4, 127kg)
(fa#4, 112kg)
(sol4, 98kg)
(sol#4, 87kg)
(la4, 78kg)

La Ferté Macé bourdon.JPG

Voici pour commencer le beau bourdon en la2. L’étroitesse de la chambre des cloches le rend difficilement saisissable. C’est aussi la raison pour laquelle son angle de volée est ridiculement bas, donnant l’impression que cette pauvre cloche tinte plutôt qu’elle ne vole. Contraste saisissant, son rythme de sonnerie est même plus rapide que celui des petites cloches, équipées en super-lancé

La Ferté Macé bourdon bollée.JPG
La Ferté Macé battant bourdon.JPG

**********

La Ferté Macé cloche épaules.JPG
En vrac, quelques clichés des autres cloches à la volée et du carillon
La Ferté Macé cloche haut.JPG
La Ferté Macé cloche.JPG
DSC05894.JPG

 

La Ferté Macé carillon.JPG
La Ferté Macé clavier carillon.JPG
La Ferté Macé commande des cloches.JPG

**********

La Ferté Macé église intérieur.JPG

L’intérieur de cette grande et belle église

La Ferté Macé église orgue.JPG

Mes plus vifs remeciements au Père Philippe Pottier; à M. Michel Leroux, sacristain; ainsi qu’à Mme Simone Barbier. Cette belle étape campanaire fut également le plaisir de rencontrer le « résident de l’étape », à savoir Gaetan (MrGaet61 @ Youtube), très fier à juste titre de « sa » belle église. Plaisir aussi d’avoir fait la connaissance de Mathieu (mathieu14280 @ Youtube), qui a magnifiquement mis en branle les séquences de sonnerie.

LIENS
http://www.lafertemace.fr/ville/
http://www.orne.catholique.fr/-SAINT-JEAN-BAPTISTE-EN-PAYS-.html
http://www.youtube.com/user/MrGaet61/
http://www.youtube.com/user/mathieu14280/

SOURCES
Revue « L’art campanaire » no 56 (avril 2005)